Une vie en équilibre – Votre boussole d’essentiels

boussole
© JS1S2MB

Quoi de mieux pour se diriger qu’une boussole ?
C’est d’autant plus vrai quand on est perdu dans un épais brouillard : celui d’une crise existentielle d’entrepreneur par exemple.

Quand je me suis perdue l’année dernière, un outil très puissant m’a été d’un grand secours : j’ai construit ma boussole et grâce à ce travail je me suis reconnectée à mes essentiels.

Nos essentiels sont nos meilleurs repères

Comme nous l’avons vu, la crise est la rupture d’un écosystème fragile : un de nos essentiels vient à manquer dans notre vie et c’est tout notre équilibre qui s’en trouve remis en question.

C’est pour cela qu’on ne voit pas venir une crise : l’élément qui manque à notre équilibre est aussi léger et imperceptible qu’une plume. Mais son absence devient, au fil des jours, lourd et pesant au point de nous amener au point de rupture.

C’est ce que j’ai vécu au travers de ma mue : infine je n’ai pas changé, je suis juste devenue un peu plus et un peu mieux moi-même.  Le voyage m’a amené un peu plus loin au coeur de moi-même, le centre de mon équilibre.

Je réalise maintenant que sans m’en apercevoir je déviais lentement de mon axe et de ma place. J’ai compris que je traversais une crise quand je me suis rendue compte que je n’arrivais plus à exprimer mon offre parce qu’elle n’était plus en phase avec mon axe. Certes elle n’en était pas très éloignée mais je vous rappelle qu’il suffit d’une plume pour faire toute la différence 😉

Trouver sa place
© Je suis une star de mon business ! (mais pas tous les jours)

Cette déconnexion est devenue une crise existentielle quand la vie a voulu me faire comprendre qu’il n’était plus possible de continuer à marcher à côté de moi. Ma crise m’a invité à faire le voyage pour retrouver mon équilibre en retrouvant mon axe.

Mais mon axe, lui, n’a jamais changé.

Se connecter à soi pour avancer en équilibre

C’est comme un circuit électrique : il suffit d’une déconnexion pour que le courant ne passe plus et la machine est en panne.

J’étais en panne.

Une partie de la solution passait donc par me reconnecter à moi, je veux dire à toutes les parcelles qui font qui je suis jusque dans les moindres cellules.

Alors le courant peut passer à nouveau !

crise existentielle
© Je suis une star de mon business ! (mais pas tous les jours)

Je vais vous expliquer comment faire à votre tour pour vous reconnecter ou rester connecté à votre lumière et rayonner dans votre business, pour votre épanouissement et celui de votre entreprise.

 Votre boussole

Contrairement à la boussole qui nous indique à tous le nord, votre boussole vous indique vos repères à vous pour vous diriger dans votre vie et votre business. Ce sont également des repères qui vont aider vos client à vous trouver.

Votre boussole d’essentiels vous donnent les repères de votre épanouissement commercial.

Voici comment la construire en 3 étapes.

1- La phase d’enquête

Mettez-vous dans la position de quelqu’un qui part enquêter à la recherche de ce qui lui procure du bien-être.

De quels ingrédients avez-vous besoin pour vous sentir bien ?

Qu’est-ce qui est important à vos yeux ?

Pour vous aider dans votre réflexion, posez-vous la question dans les différents domaines suggérés ci-dessous.  Cela vous évitera de ne répondre qu’en pensant à votre activité professionnelle : je vous rappelle que votre boussole est la même quelque soit le domaine de votre vie pour une simple et bonne raison : vous êtes une seule et même personne.

–  domaine de la vie personnelle (amis, famille, loisirs …)

–  domaine de la vie professionnelle (comment vous sentez-vous bien dans votre activité professionnel ou comment vous sentiriez-vous mieux ?)

– domaine physique (vêtements, coiffure, maquillage pour les femmes avec lesquels vous êtes le mieux)

– domaine de l’apprentissage (contexte, sujets d’apprentissage, critères pour « bien » apprendre)

– domaine de la spiritualité (à quoi avez-vous besoin d’être connecté ?)

– autre famille qui vous viendrait à l’esprit

Ces « familles » n’ont pas d’autres buts que d’élargir votre réflexion. Pour la suite de la construction de votre boussole, nous travaillerons de façon transversale.

Ne vous mettez pas de limites : écrivez tout ce qui vous passe la tête, ne vous bridez pas.

Vous pouvez aussi trouver vos essentiels en comprenant sur ce qu’il vous manque quand vous vous sentez moins bien (j’appelle cette méthode « la stratégie de l’échec »).

N’oubliez pas qu’aucun essentiel n’est dérisoire dans votre équilibre et amusez-vous dans votre enquête, cela n’enlèvera rien à votre engagement dans cette démarche et avec un peu de recul, vous trouverez plus facilement 😉

2- la phase de regroupement

Maintenant vous vous retrouvez peut-être avec plusieurs pages de mots alignés dans chaque domaine de votre enquête : bravo !

En faisant votre travail d’enquête, vous vous êtes sûrement aperçu de similitudes dans vos réponses voire même de redondances : c’est non seulement normal mais très bon signe !

Ma méthode d’accompagnement se base sur les redondances en cela qu’elles indiquent le coeur de votre espace de brillance.

Prenez tous les mots que vous avez écrits dans les différents domaines de réflexion et regroupez-les en « familles ». Il n’y a rien de rationnel dans ce travail : c’est vous seul qui pouvez « sentir » la proximité de certains termes entre eux.

3- la phase de synthèse

Une boussole n’est efficace que si elle est d’une grande précision. Le but n’est pas de vous éparpiller mais bien au contraire de vous « rassembler » sur votre axe.

Nous allons maintenant définir vos repères de vie.

Dans chaque famille, choisissez un mot et un seul qui se détache de l’ensemble. Ce mot deviendra l’étiquette de la famille correspondante : il s’agit d’un mot « phare ».

Il y a des familles dont le mot « phare » sera une évidence et puis d’autres où il vous faudra peut-être un peu plus de temps.

Vous savez que vous avez trouvé le « bon » mot quand celui-ci exprime pour vous tous les autres : ce mot a alors beaucoup de densité et de caractère, il signifie tout un univers pour vous !

Ce mot est un de vos essentiels principaux : un repère.

L’ensemble de vos repères définissent votre boussole

Votre boussole vous guide dans l’épanouissement commercial de votre business et guide aussi vos clients jusqu’à vous.

© Je suis une star de mon business ! (mais pas tous les jours)

A vous de jouer !

Cecile Bonnet

Depuis 2009, j’aide les entrepreneurs à libérer leur vraie nature créative pour libérer leur business. Depuis toujours, je suis convaincue de la brillance de chaque personne mais très frustrée de la voir censurée et étouffée. Ce qui m’inspire et me rend vivante, c’est de voir des personnes oser exprimer qui elles sont vraiment et se réaliser, bien souvent au bénéfice des autres. C’est bien de cela que notre monde a le plus besoin !

4 commentaires

  1. Sabine Thomas-Fermot
    Sabine Thomas-Fermot à | | Répondre

    Aujourd’hui mon entreprise de conseil en décoration a 1 an et je me sens perdue pour trouver des nouveaux clients. Ce texte tombe à pic!
    Merci pour ces astuces! Je vais m’en servir pour rebondir.
    Prenez soin de vous.
    Sabine.

  2. Morgane
    Morgane à | | Répondre

    Alors ça Cécile, c’est de la synchro ou je ne m’y connais pas. Ce we, faisant un peu de rangement (bienvenu), je suis « tombée » sur une planche de mots que j’avais écrite il y a quelques mois de tout ce que j’aimais, ce qui me portais. De les lire, ça m’a fait un bien fou ! Merci 🙂

Ecrire un commentaire

Shares