Devenez la star que vous êtes – Libérez vos talents

libérez vos talents
Je crois en vous

Je suis intimement convaincue que TOUTE personne est dotée de talents qui lui sont propres.
Ce qui fait que je crois en vous et en votre potentiel !

Ce qui explique que j’éprouve une irrépressible curiosité à les reconnaître en vous et une joie profonde accompagnée d’une immense gratitude à les voir se découvrir pour se déployer.

Je me rends compte que c’est le fil conducteur de ma vie pro qui m’a amené du recrutement à la gestion des compétences en entreprises, puis de l’accompagnement au coaching en passant par la formation à mon compte.

C’est aussi le fil conducteur de ma vie perso : apprécier et rechercher la valeur des talents plutôt que celle des diplômes, préférer l’intelligence du cœur au QI, être entourée d’artistes de leur art et d’aventuriers de leur vie.

Goûter à la saveur du talent des autres, m’en nourrir.
Déceler le talent, le refléter, l’encourager, m’en épanouir.

Avez-vous déjà remarqué combien une personne qui nous semble faire ce pour quoi elle est « faite »  rayonne et suscite intérêt et sympathie ? La cohérence qui s’en dégage est telle que nous avons instinctivement confiance dans son authenticité et son expertise.
Vendre une offre qui n’est pas différenciée et ne vous ressemble pas produira peu de résultats sur votre marché et dans votre vie d’entrepreneur.
L’authenticité ne se fabrique pas.
Construire une offre qui a de la valeur sur un marché en harmonie avec votre propre valeur d’entrepreneur est la meilleure façon de mettre en route le moteur de votre rayonnement donc votre épanouissement et ainsi donner naturellement de l’impact à vos démarches commerciales.

Nos talents ont de la valeur

Notre valeur est en partie constituée de notre personnalité, façonnée par notre vécu, nos choix, notre parcours, nos échecs, notre famille, notre environnement, nos modes de fonctionnement, etc …
Notre présence est chargée de tout cette « densité» qui émane de nous.

Notre être à lui tout seul est un univers contrasté et cohérent.

Notre valeur est notre singularité, ce qu’on exprime de la personne que l’on est et ce que l’on n’exprime pas.
Mais pas que …
Notre valeur est aussi en grande partie constituée de nos talents. Oui nos talents ont de la valeur ! Votre amie qui a ce don de vous écouter et de vous comprendre a un précieux talent. Votre collègue qui fait avancer votre réflexion à pas de géants par ses questions toujours pertinentes a un talent. Votre voisine qui crée avec passion et minutie des tableaux enchanteurs à partir d’algues de mer a un talent. Votre client qui met les personnes de ses réseaux en relation en faisant des ponts entre eux a du talent. Votre conjoint qui cuisine avec amour pour révéler les saveurs a du talent !

Nos talents sont précieux par ce qu’ils apportent dans la vie de ceux qui en bénéficient, ils portent et apportent tant !
Evidemment vous allez me dire. Oui évident chez les autres mais pour vous-même ? Quels sont vos talents ?

Quoi vous n’auriez pas de talents ?

Devenir la star que vous êtes nécessite d’activer son rayonnement, cela demande donc avant tout de croire en soi et en sa valeur, de connaître et reconnaître ses talents.
C’est là qu’est le grain de sable qui bloque les rouages : la star que vous êtes déjà est tue et bien sagement enfouie au fond de vous, parfois sous des couches de « bonnes raisons » bien épaisses.

Les talents cachés au fond de soi
© Je suis une star de mon business ! (mais pas tous les jours)

Nos talents sont invisibles à nos yeux : ils n’ont pas de valeur pour nous, on les banalise. Voilà pourquoi nous attendons tant des autres la reconnaissance que nous sommes incapables de nous octroyer et que nous inversons le mouvement de rayonnement en attendant d’être éclairé et mis sous la lumière, plutôt que d’activer de l’intérieur notre « espace de brillance ».

Le 13 juin dernier je suis intervenue à l’Institut de Gestion de Rennes sur le thème « Travail, plaisir et sens » en partageant mon point de vue sur la façon dont on peut cultiver les talents dans les entreprises et dans notre société.

Le travail antinomique au plaisir

Et oui, quoi qu’on en dise, le travail est encore largement imprégné de sa racine étymologique « labeur » et rime avec efforts, pénibilité voire souffrance.
En compensation de sa pénibilité, le travail donne lieu à rémunération.
D’ailleurs ne dit-on pas « toute peine mérite salaire ? »

Pas étonnant alors que trouver du plaisir à travailler génère un fort sentiment de culpabilité (celui d’en retirer 2 compensations : s’épanouir et gagner de l’argent) et que notre inconscient collectif réprimant le cumul des gains nous l’interdise
Si je me réalise par le travail, être payé à être heureux devient malhonnête !

Combien d’entrepreneurs n’arrivent pas à vendre parce qu’ils en éprouvent de la culpabilité ? Presque tous ceux que je rencontre et qui me parlent de leur (douloureuse) relation à la vente malheureusement !

La conséquence est dramatique : soit on se coupe de l’apport financier soit on se coupe de la richesse de nos talents parce que par essence talent et plaisir sont étroitement liés.

Le talent

Mais qu’est-ce que le talent ?

Le talent n’est pas la compétence, le talent est plus que la compétence
On définit une compétence par un ensemble de savoir, de savoir-faire et de savoir-être. Le talent c’est une compétence mise en œuvre avec passion.

La différence fondamentale entre les 2 réside donc dans la motivation, ce moteur d’envie qui pousse à l’action naturellement.

Reconnaître la vertu de la « facilité »

cultiver ce qu’on aime faire

La motivation liée au talent pousse le « talentueux » naturellement hors de sa zone de confort : il pourra passer des heures à lire, à apprendre, à exercer et ainsi à développer son talent encore un peu plus.

Ce qui représente des efforts conséquents pour les autres, n’est associé à aucune pénibilité mais à quelque chose de naturel, de fluide et de terriblement plaisant et épanouissant pour celui qui se trouve dans sa zone de talent.

Le talent ressource celui qui l’exerce … comme l’énergie de l’étoile qui se régénère à mesure qu’elle se consume. En psychologie positive on nomme cet état le « flow ».

Généralement, on reconnaît un talent à la réponse qui est formulée face à une remarque admirative : « ha ça ? oh ce n’est rien tu sais, tout le monde peut le faire »

Pour celui qui l’exerce, le talent n’est associé à aucun effort … donc il n’a pas de valeur.

Reconnaître la valeur du talent et permettre de le cultiver ce serait reconnaître la valeur de ce qui est « facile » et naturel dans notre société.
En commençant dès l’école où un enfant qui réussit sans « efforts » (tel qu’il le ressent et donc l’exprime) sera toujours moins bien apprécié comparé à un enfant qui « trime », même avec des résultats supérieures
Généralement on lui dira «Peut mieux faire. N’exploite pas toutes ses possibilités. »

On confond facilité et fainéantise.

Le message est très clair : pour réussir et obtenir de la reconnaissance, il faut fournir des efforts douloureux et travailler à la sueur de son front.
En ne reconnaissant pas la valeur des talents, on ne permet pas de les cultiver. On les met de côté.

Les entrepreneurs n’y échappent pas : ils se font plaisir en marge de leur offre mais très souvent ils ne vendent pas leur talent !

L’épanouissement ne s’achète pas

Pourtant favoriser le bien-être et le bonheur au travail, ce n’est pas nouveau ! Cela fait bien longtemps que les enjeux de productivité, d’attractivité, de fidélisation, de présentéisme etc, ne font plus aucun doute pour les entreprises

Pourquoi observe-t-on alors si peu d’évolution ?

Le plaisir et l’épanouissement ne se décrètent pas et ils ne s’achètent pas. Vous ne serez pas plus « talentueux » le jour où vous gagnerez de l’argent. C’est en exerçant vos talents que vous développerez votre business. L’argent n’est pas une fin en soi, ce n’est qu’une conséquence. C’est exactement la même chose pour les salariés d’une entreprise.

La solution ne se trouve pas dans la rétribution financière. Il est nécessaire de sortir de cette logique pour produire des résultats différents.

Donner du sens pour libérer les talents

C’est le SENS qui est la clé.

Donner du sens c’est donner de la perspective à ce que l’on fait et ce qu’on aime faire.
(Re)trouver le sens c’est respecter mes valeurs et qui je suis, respecter ce qui est important pour moi, être dans mon authenticité.

Libérer le plaisir d’être soi pour libérer ses talents au profit des autres.

Ainsi le talent peut librement s’exprimer et prendre de la valeur quand il est connecté à du sens. Et vous remarquerez comme moi que le sens est rarement tourné vers soi ou vers des objectifs économiques.

Un entrepreneur (ou un salarié) qui travaille avec plaisir et sens est épanoui.
Une personne épanouie rayonne
Une personne qui rayonne sort du lot, attire à elle, fédère, innove, crée, produit de la valeur.

En donnant du sens à vos talents vous leur permettez de s’exprimer, vous vous autorisez à rayonner pour les autres.

Vos talents ont une valeur inestimable pour votre épanouissement et pour celui de vos clients (employeurs, entourage, …).

Exprimez-vous, libérez vos talents, nous avons besoin de la star que vous êtes déjà !

exprimez vos talents

Cecile Bonnet

Depuis 2009, j’aide les entrepreneurs à libérer leur vraie nature créative pour libérer leur business. Depuis toujours, je suis convaincue de la brillance de chaque personne mais très frustrée de la voir censurée et étouffée. Ce qui m’inspire et me rend vivante, c’est de voir des personnes oser exprimer qui elles sont vraiment et se réaliser, bien souvent au bénéfice des autres. C’est bien de cela que notre monde a le plus besoin !

4 commentaires

  1. cindy
    cindy à | | Répondre

    Cet article m’inspire car je suis dans ce travail actuellement. La recherche de mes talents est devenue essentiel et je commence à les connaître et à savoir comment les utiliser.

    Je vais mettre cet article dans mes favoris.

  2. Aline - Inspiré et Créé
    Aline - Inspiré et Créé à | | Répondre

    C’est un formidable article, merci pour toutes ces énergies positives et ces bons conseils!

  3. patricia
    patricia à | | Répondre

    Cet article me touche Cécile. Merci à toi

Ecrire un commentaire

Shares