C’était une expérience vivifiante, qui apprend l’humilité également

Je ne m’attendais à rien de particulier. Je ne savais pas ce qu’était le co-développement. Le concept semblait t’avoir emballé, alors je me suis dit ‘pourquoi pas !’

J’ai été surprise du format – une personne passe et reçoit l’aide de tout le groupe. Au départ, je me suis dit que cela ne pouvait pas fonctionner, eh puis j’ai été convaincue. Il y a beaucoup de générosité dans ce concept, nous nous mettons tous en oeuvre pour résoudre le problème d’une personne. C’était une expérience vivifiante, qui apprend l’humilité également. On se concentre sur une personne, on ne monopolise pas la parole. La contribution de chacun compte, et même si j’ai du parfois me faire violence pour ne pas trop en dire, je n’ai pas connu de frustration. Au contraire, j’étais vraiment ravie qu’ensemble, chacune avec notre contribution, on aide Béatrice à se sentir mieux.

Toi Cécile, tu as mené le groupe avec beaucoup d’élégance, de légèreté. Tu as créé un espace où on se sentait tout de suite confortable. C’est ton énergie qui a donné le ton, je me suis sentie vraiment bien.  

Je ne connais pas du tout, donc j’ai appris ce que c’était.  J’ai aussi réalisé que ce que je vois souvent, le ‘hot seat’ ou chacun passe 15 minutes n’est pas du tout le concept de base.

J’ai appris ce qu’était vraiment un mastermind : l’idée que le groupe forme un tout très puissant. Il y a tellement de versions de ‘mastermind’ que je le voyais finalement comme un groupe d’entrepreneurs qui se réunit. C’est bien plus que ça.

J’ai appris sur le pouvoir du groupe, sur comment, en passant 3 heures à aider une personne ensemble, de belles choses vont émerger. Je ne crois pas avoir vu ça avant : 4 personnes qui travaillent à aider une pendant un si long laps de temps. J’ai appris sur moi également, que même si mon métier est d’accompagner les personnes comme Béatrice, j’ai tout de même réussi à me retirer quand je le sentais nécessaire, et pour une bavarde comme moi, ce n’était pas gagné. C’était une belle expérience de vie !

Que diriez-vous en quelques mots à une personne qui hésite à participer à une séance découverte de co-développement professionnelle (qu’elle connaisse ou pas le co-développement d’ailleurs) ?

Je lui dirais d’y aller, car elle en apprendra beaucoup sur elle, sur les autres, sur l’interaction humaine. C’est une configuration assez rare finalement, elle vaut le coup d’être expérimentée. Je lui dirais aussi de se laisser aller à la curiosité, d’apprécier que c’est une expérience et de ne pas essayer de contrôler l’effet que cela a sur elle. 

De plus, si c’est toi Cécile qui anime, elle s’assure d’avoir un animateur, bienveillant, à l’écoute qui pourtant mène la danse, sans jamais un mouvement brusque

Eh puis elle en ressortira avec un buzz qui durera bien longtemps dans la journée. 🙂

Lyvia .

»